Ile de Ré

Un jardin sans aucun arrosage

Le dessin de ce jardin a conduit à repenser l'ensemble de l'architecture du lieu en traitant maison et jardin comme un unique espace habitable continu. De larges baies ont été créées pour ouvrir l'espace intérieur sur de généreuses terrasses en teck bordées de murs en pierre sèche, et pour gommer les limites entre dedans et dehors. L'habitat respire, l'espace à vivre semble avoir doublé.

Coté horticole, le projet a consisté à tirer le meilleur parti d'une ancienne dune, gagnée par les pins, les peupliers et les fougères, au sol pauvre, très sablonneux et drainant. L'arrosage n'ayant pas grand sens dans ce type de terrain, c'est le concept d'un jardin sec, composé exclusivement à partir d'une palette de végétaux de milieux arides, qui a été retenu. Chênes verts, cyprès de Florence, figuiers murier blancs et buis posent la structure au coté des murets de pierre sèche. Le gazon a fait place a un couvre-sol ne nécessitant ni tonte ni arrosage, dans lequel court un pas dallé. Vivaces et graminées sont plantées dans des massifs paillés de gravier. 

The limits between the indoor and the outdoor have been erased by the creation of wide openings and generous teakwood terraces bordered with dry-stone walls. The plants chosen for this garden do not require any watering.

Projet réalisé en 2012 et 2013

Aménagement : Alex le Jardinier

Pépinières : Van Pelt / Filippi / Ripaud